[100% Afrique] Franck Abd-Bakar Fanny

L’exposition Afriques Capitales a permis de présenter des œuvres  d’artistes contemporains jeunes, libérés et décomplexés en vue de nous interpeller sur différents maux, fléaux et problématiques qui touchent le continent africain et par répercussion le monde puisque nous sommes tous liés par la mondialisation. Découvrez MNABTYD Untitled, une série de photographie de Franck Abd-Bakar Fanny.

Exposition – Afriques Capitales Parc de La Villette

MNABTYD Untitled

Avec des photos traduisant avec réalisme des situations crues de la vie sans montrer la misère ni faire preuve d’idéalisme ou de cruauté, Franck Fanny nous donne une présentation picturale de scènes de société. Les photos prises représentent trois (3) villes d’Amérique du Nord que sont Belleville, New Jersey (Cambridge et Massachussetts) et Montréal (au Québec).  On réalise que la nuit, certains lieux semblent se transformer en de véritables bijoux dévoilant leur secret à la lueur de la nuit.

L’autre caractère particulier de ces photos est l’atmosphère décalée qui nous donne l’impression de photos prises à l’arrachée lors de péripéties entre les différentes villes visitées par l’artiste.

 

Franck Abd-Bakar Fanny

Né en 1970,  Abidjan, République de Côte d’Ivoire, Franck Abd-Bakar Fanny vit et travaille à Abidjan. Autodidacte, il commença à faire de la photographie en visitant la Jamaïque en 2001. Il est inspiré par une variété de styles de photographie et de grands maîtres tels que Atakeyama, Shore, Eggleston…

En 2013, il représentait son pays lors de la Biennale de Venise, aux côtés de Frédéric Bruly-Bouabré, Tamsir Dia et Jems Koko-Bi. Et pourtant, Franck Abd-Bakar Fanny n’est pas un artiste professionnel. Homme d’affaires avisé qui partage son temps entre New York et Abidjan et a inventé un système de navigation (GPS) adapté aux villes africaines, il a fait de la photographie un hobby que l’autodidacte qu’il est maîtrise parfaitement. Ses clichés sont des tableaux savamment composés, très conceptuels, jouant avec les couleurs, les noirs et les blancs, mettant en lumière les lieux de nuit, lieux de vie, illustrant la société de consommation ou interrogeant l’urbanisation actuelle. Sa série Another Day With You est l’une des pièces de l’exposition itinérante « La Divine Comédie », conçue par l’incontournable Simon Njami et rassemblant les travaux de 55 artistes issus d’une vingtaine de 20 pays du continent (actuellement présentée au Smithsonian National Museum of African Art, à Washington).

Source : Jeune Afrique

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s