[Africa Now] Mohau Modisakeng – Coup de coeur Photographie de Originvl

Durant Africa Now, dont l’objectif est de célébrer l’énergie de la création sur le continent africain, j’ai pu découvrir de nombreux artistes contemporains. J’ai eu le plaisir de découvrir les photos de Mohau Modisakeng. Découvrons ensemble son travail.

Africa Now 2017 – Exposition Le jour qui vient

Des photographies engagées

Le jeune Mohau Modisakeng, originaire de Soweto, est pour le rassemblement de tous les peuples de l’Afrique postcoloniale, mais estime que cela ne peut se faire au détriment de l’histoire. C’est pourquoi qu’il cherche dans son histoire personnelle, ses souvenirs traumatiques pour sonder la mémoire collective en vue de régler les dysfonctionnements.

Il travaille ainsi comme un sculpteur ayant recours à la performance, à la vidéo et à la photographie selon le concept. Son propre corps est utilisé comme sujet de ses oeuvres, mis en scène à travers un système élaboré de références, de symboles, de métaphores pour traduire les effets du sang, de la violence, de l’agression du corps noir et les répercussions sur l’inconscient collectif.

Dans le triptyque Endabeni, l’artiste lui-même incarne ce besoin de confrontation pour résoudre les différences.

En effet,

  • cette série de photos intitulée Endabeni a été réalisée à Ndabeni, près de Cape Town, où le principe même de ségrégation prit forme dans le pays au début du XXe siècle. Il convoque donc l’histoire de l’Afrique du Sud, les crimes et la violence de l’apartheid, pour un règlement de comptes symbolique.
  • les photographies, au fond noir comme le charbon, ont été probablement prises dans une mine de charbon en référence au travail des mineurs et aux conséquences désastreuses sur leur santé mais aussi sur l’environnement de ce type d’exploitation et sur l’environnement naturel. L’artiste nous interpelle sur les conditions d’hommes, de femmes et d’enfants qui contribuent à fournir l’électricité en Afrique du Sud puisque 85% de la production vient de l’exploitation des mines de charbon.

On peut donc dire que Mohau Modisakeng met en scène l’oppresseur et l’opprimé dans un seul et unique corps. Il va encore plus loin puisqu’il met à la fois en contraste et en harmonie le blanc et le noir comme pour nous rappeler la citation célèbre de Manu Dibango : « On ne peut pas peindre du blanc sur du blanc, du noir sur du noir.
Chacun a besoin de l’autre pour se révéler. » 

 

Mohau Modisakeng

Né en 1986 à Soweto, épicentre de l’urbanité noire et de la culture cosmopolite, Mohau Modisakeng, primé par plusieurs prix, est un produit de l’École des beaux-arts de Michaelis du Cap. Mentoré par Jane Alexander et travaillant principalement en sculpture, il a complété son baccalauréat en 2009 puis a obtenu son master dans la même institution. Il vit actuellement et travaille entre Johannesburg et Cape Town (en Afrique du Sud).

Le matériel, la métaphore et le corps noir sont les outils que Mohau Modisakeng utilise pour explorer l’influence de l’histoire violente de l’Afrique du Sud, qui a été ignorée dans la société d’aujourd’hui, sur la façon dont nous comprenons nos rôles culturels, politiques et sociaux en tant qu’êtres humains de l’Afrique post-coloniale et en particulier  de l’Afrique du Sud post-apartheid.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Mohau Modisakeng ne cherche pas à représenter la violence. En effet, en exploitant le film, les photographies à grande échelle, les installations et les performances, il met en mouvement le corps, le corps humain, qui reste indifférent aux changements sociaux, et donc qui se souvient.

Il représentera l’Afrique du Sud avec Candice Breitz à la 57ème édition de la Biennale de Venise en 2017.

A lire

One comment on “[Africa Now] Mohau Modisakeng – Coup de coeur Photographie de Originvl

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s