[Africa Now] : Une nouvelle campagne publicitaire des Galeries Lafayette visant à célébrer l’énergie de la création sur le continent africain

Du 28 mars au 10 juin 2017,  les Galeries Lafayette présentent Africa Now en vue de célébrer l’énergie de la création sur le continent africain. Dans ce cadre des activités artistiques et culturelles s’inviteront dans les vitrines jusqu’au coeur du grand magasin en faisant des escales sur les différents niveaux. 

Africa Now : une nouvelle campagne

Africa Now est une nouvelle campagne publicitaire qui permettra de célébrer l’énergie de la création sur le continent africain au sein des Galeries Lafayette.  Ce sont donc des artistes, de la mode inspirée et des pop-up store festifs qui investiront les différents étages du magasin. Cette nouvelle campagne est signée TOILETPAPER et promet d’être riche en couleur.

Africa Now : La mode avant tout

L’objectif de cette campagne publicitaire est, rappelons-le, de bien sûre augmenter les ventes. C’est pourquoi je ne m’étalerais pas trop sur ce volet, d’une part, car ce n’est pas mon domaine de prédilection; et d’autre part, car j’ai été un peu déçu par le caractère exotique que l’on veut prêter à cette thématique de l’Afrique. L’idée est bonne mais en tant que métisse, je ne me suis vraiment pas reconnu dans cette Afrique de la mode. J’y ai plutôt vu un côté africain exotique. Il me rappelle étrangement cette notion de « mode / style ethnique«  que j’avais du mal à accepter. De qui ou de quoi parle-t-on?  Cela dit, je ne vais pas m’étaler sur ce sujet.

Ce que je peux dire c’est que de nombreux créateurs de mode étaient présents:

  • dans des Pop’up store installés dans Les Galeries Lafayette;
  • Un Marché Noir installé au 6ème étage du Magasin où Amah Ayivi, expert en style d’origine togolaise, présente ses trésors vintage mode, accessoires et déco chiné sur les marchés de Lomé aux côtés de jeunes créateurs africaines .

A lire : « Mode ethnique »: concept controversé? 

Africa Now : Quand les arts envahissent Les Galeries La Fayette

Dans le cadre de la campagne publicitaire Africa Now, la célébration de l’énergie de la création du continent africain a été abordée sous l’angle artistique à travers deux (2) approches :

  • Cartes blanches
  • Exposition « Le Jour qui vient »

Cartes blanches

« Cartes blanches » est une fenêtre qui a été offerte à deux (2) artistes plasticiens afin qu’ils réalisent des oeuvres « in situ ». Pour ceux qui ne savent pas, en art contemporain, une oeuvre « in situ » désigne une méthode artistique qui dédie l’œuvre à son site d’accueil.

  • Lakin Ogunbanwo a pris possession des vitrines des Galeries Lafayette. En effet, l’artiste a investi les lieux avec des photographies, spécialement réalisées pour l’occasion. Elles présentent les tissus, les objets et les décors urbains de Lagos, la capitale du Nigéria et permettent d’animer les mises en scène des différentes vitrines.
  • Joel Andrianomearisoa s’est quant à lui emparé de la coupole pour nous présenter une oeuvre intitulée « Le la Tour du Monde ». Composée d’une multitude de drapeaux noirs où figurent des messages, cette installation est une invitation au voyage mais surtout à une compréhension et une redéfinition du rapport que l’on peut se faire à l’Afrique en tant qu’africain ou non africain.

 

Exposition « Le jour qui vient »

Imaginée par Marie-Anne Yemsi, l’exposition « Le jour qui vient » se déroulera du 28 mars au 10 juin 2017 à La Galerie des Galeries située au 1er étage des Galeries Lafayette. Regroupant quinze (15) artistes issus  du continent africain et des ses diasporas, « Le jour qui vient » nous permet de découvrir des artistes cosmopolites qui exploitent différents médiums tels que la peinture, le dessin, la sculpture, la photographie et la vidéo pour exprimer leur vision du monde avec un engagement, liberté et lucidité.

On retrouve ainsi des oeuvres de Igshaan Adams, Ruby Onyinyechi Amanze, Clay Apenouvon, Yesmine Ben Khelil, Julien Creuset, Frances Goodman, Bronwyn Katz, Lebohang Kganye, Banele Khoza, Lawrence Lemaoana, Monica de Miranda, Turiya Magadlela, Mohau Modisakeng, Emeka Ogboh et Moffat Takadiwa.

Pour rappel, notez que Marie-Anne Yemsi est consultante culturelle et commissaire d’exposition indépendante. Elle a été choisie pour développer le focus L’Afrique à l’Honneur de la foire d’art contemporain Art Paris Art Fair 2017 qui s’est tenue du 30 mars au 2 avril 2017.

A lire :

Demain, nous vous présenterons nos coups de coeur de Africa Now : Présentation des artistes et commentaires de leurs oeuvres. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s