Le Marché Artisanal d’Abomey

Le Marché Artisanal d’Abomey est installée au sein du site des palais royaux d’Abomey. Il donne la possibilité d’avoir une visibilité sur l’ensemble des arts de cour les plus prisés au sein du royaume mais surtout il nous permet d’avoir un regard sur un savoir-faire ancestral transmis de génération en génération. Découvrons ensemble ce marché.

Les arts de cour désigne l’ensemble des arts et artisanats développés au sein du royaume Danxomé et qui sont des vestiges de l’histoire et de la culture dahoméenne à savoir les appliqués, la sculpture, le tissage, la métallurgie, la vannerie la poterie et les calebasses grattées. 

Art de cour et tradition
Art de cour et tradition

Les appliqués

La technique consiste en l’application de petits morceaux de tissu colorés représentant des motifs divers sur un support en tissu. A l’origine les tissus utilisés étaient faits à partir de bandelettes de coton tissées de façon traditionnelle et teintes avec des produits naturels. Aujourd’hui, ils sont remplacés par des tissus produits industriellement.

Cette technique fut largement utilisée dans la période historique des palais. Cette technique servait donc à confectionner des tentures de grandes dimensions qui avaient pour vocation de « raconter l’histoire » du Royaume.

Cet art de cour a profondément marqué et particularisé le royaume du Danxomé. En effet, les appliqués sont une spécialité de ce royaume. Et cette spécialité est conservée précieusement au niveau du village artisanal du Musée historique d’Abomey mais on la retrouve dans d’autres endroits de la ville où se trouvent des ateliers d’artisans spécialisés.

La sculpture

Le développement du royaume du Danxomé s’est également enrichi de la technique de la sculpture sur bois qui ne se rapporte pas uniquement au mobilier domestique ou cérémoniel (notamment le trône attribut des rois, les statues et statuettes) mais aussi aux objets cérémoniels des adeptes du vodoun.

Il est intéressant de voir que plusieurs artisans perpétuent cette tradition et son capable de reproduire à l’identique des pièces complexes comme les trônes des rois. Les artisans n’étant pas présents lors de ma visite je n’ai pas pu prendre leur production.

 

Le tissage

Les toiles sont tissées par bandes par des artisans spécialisés. En les assemblant, on obtient des pièces de tissu à partir desquelles on peut fabriquer les vêtements des toits, des soldats et des dignitaires de la cour royale.
La pratique a été maintenue avec l’utilisation de ces tissus par la population. Les artisans produisent toujours les chemises traditionnelles et beaucoup d’autres produits à vocation plus décorative.

Art de cour et tradition
Art de cour et tradition

La métallurgie

Diverses techniques sont maîtrisées à Abomey. Outre la fonderie à la cire perdue, sont connues également la soudure et la dinanderie. Ceci permet la production d’objet divers et parfois complexes, comme le sont les asins, un des éléments les plus utilisés dans les cérémonies liées au culte des rois.

 

La vannerie

Les objets usuels fabriqués en vannerie occupent une place importante dans les marchés. Les produits issus de cette activité sont soit des objets utilitaires soit utilisés pour contribuer au confort de l’habitat.

Art de cour et tradition
Art de cour et tradition

La poterie

La poterie fut largement développée au temps du roi Akaba. Outre la production de canaris liée aux usages domestiques et culinaires, elle est très utilisée pour la fabrication d’objets cérémoniels, et notamment de réceptacles pour les offrandes. Je n’avais malheureusement pas le droit de prendre de photo des vestiges. J’ai pu prendre les sculptures décoratives réalisées en argile ci-dessous.

Art de cour et tradition
Art de cour et tradition

Les calebasses grattées

La calebasse est grattée en dessinant des figures à l’aide d’objets comme le couteau. Cette pratique remonte au temps du roi Agadja. Cette technique n’est pas très répandue car, dans la culture Fon, la calebasse est peu utilisée et était surtout destinée au roi. (malheureusement je n’avais pas le droit de prendre de photo des vestiges)

One comment on “Le Marché Artisanal d’Abomey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s