Danse l’Afrique Danse! – Triennale de Ouagadougou du 26 au 30 novembre 2016

Pour sa dixième édition, le Festival de danse intitulé Danse l’Afrique Danse! passe au format triennal et vous propose une semaine professionnelle du 26 au 30 novembre 2016 à Ouagadougou (Burkina Faso) dont l’objectif sera d’approfondir l’accompagnement de juins talents et de renforcer les festivals existant sur le continent africain. 
Source : Institut Français de Ouagadougou
Source : Institut Français de Ouagadougou
 Après neuf éditions biennales, Danse l’Afrique Danse! passe au format triennal. Proposé par l’Institut Français vis son programme Afrique et Caraïbes en créations et réalisé en partenariat avec la Fondation Total, la Triennale Danse l’Afrique Danse se tiendra à Ouagadougou, avec le soutien du Ministère de la culture, des arts et du tourisme du Burkina Faso, du 26 au 30 novembre 2016.
La Triennale propose une sélection des travaux des jeunes chorégraphes qui y ont été repérés lors des 17 résidences de création qui se sont déroulées depuis deux (2) ans et les 4 plateformes régionales de Tunis, Yaoundé, Saint-Louis du Sénégal, et Maputo. C’est ainsi que plus de30 compagnies de danseurs représentant 16 pays à savoir : Afrique du Sud, Allemagne, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, France, Gabon, Haïti, Madagascar, Mali, Mozambique, RDC, Sénégal, Tunisie et USA. 
Ces danseurs vous offriront des spectacles chorégraphiques tout au long des cinq (5) jours.
A cela s’ajoute un programme de performances in situe et en plein air ainsi que des flash mob qui donnent un caractère unique à ce rendez-vous culturel. 
Je vous remercie également de noter que se produira également l’artiste burkinabé, Aicha Kaboré qui nous présenta son spectacle « Les larmes de la veuve »  lors du Festival International de Danse « Un pas vers l’avant » s’est tenu du 5 au 17 septembre 2016 à Abidjan . (Vous pouvez consulter notre article ICI)
Source : Institut Français de Ouagadougou
Source : Institut Français de Ouagadougou
Sous la direction artistique de Salia Sanou, Seydou Boro et la coordination d’Irène Tassembédo, cette édition de la Triennale Danse l’Afrique danse ! est placée sous le thème « mémoire et transmission ». Elle revisite ainsi l’histoire de Danse l’Afrique danse !, depuis sa création à Luanda (Angola) en 1995, et présente la reprise de plusieurs pièces emblématiques transmises à de jeunes interprètes. Elle sera également l’occasion de se retrouver avec de grandes figures de la création féminine en Afrique.
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s