L’autre continent, une exposition centrée sur la scène féminine du 15 septembre au 31 décembre 2016 au Havre

Du 15 septembre au 31 décembre 2016 le Muséum d’histoire naturelle du Havre se tient l’exposition L’Autre Continent qui réunis neuf (9) femmes, artistes, africaines. Retour sur cette exposition. 

Malala Andrialavidrazana Figures 1838, Atlas Élémentaire, 2015 Série Figures (2015 – en cours) Encre UltraChrome sur papier chiffon Hahnemühle Ultra Smooth 305 g, 110,5 x 139,1 cm Édition de 5 + 1 EA, signée et numérotée Courtesy de l’artiste
Malala Andrialavidrazana
Figures 1838, Atlas Élémentaire, 2015 Série Figures (2015 – en cours) Encre UltraChrome sur papier chiffon Hahnemühle Ultra Smooth 305 g, 110,5 x 139,1 cm Édition de 5 + 1 EA, signée et numérotée Courtesy de l’artiste

Organisée dans le cadre du LH Forum de l’Economie Positive, l’exposition L’Autre Continent regroupe les oeuvres d’artistes femmes émergentes ou déjà établies qui sont nées ou qui vivent en Afrique subsaharienne.

Originaires du Sénégal, du Nigéria, du Kenya, d’Afrique du Sud, de Zimbabwe et de Madagascar, ces artistes racontent, à travers leurs oeuvres, l’histoire de leurs pays respectifs, présentent des récits de vie plus intimes et nous font voyager dans l’histoire collective et personnelle en exploitant différents médiums que sont la photographie, le dessin, la vidéo, la sculpture et les estampes.

Imprégnées par leurs nombreux voyages, elles revendiquent une identité hybride et s’interrogent sur l’identité de la femme africaine dans le monde actuel.

Ce sont Fatou Kandé Senghor et Seni Awa Camara qui vivent et travaillent au Sénégal, Ruby Onyinyechi Amanze née au Nigeria, Mimi Cherono Ng’ok rentrée au Kenya son pays d’origine, Sue Williamson et Zanele Muholi qui basent le fondement de leur travail sur le contexte sud-africain, Lebohang Kganye qui explore son histoire familiale, Virginia Chihota originaire du Zimbabwe et Malala Andrialavidrazana qui a passé son enfance à Madagascar. Neuf (9) femmes aux parcours riches, motivées par des motifs communs, traduisent à travers leurs démarches artistiques respectives la lutte des femmes dans leur pays.

Voici une oeuvre de chacune d’entre- elles :

 

 

Pour tout savoir cliquez ICI;

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s