« Cité des Arts » vous accueille ce 12 octobre 2016 au Bao Café avec Halidou

« Cité des Arts » est un événement socio-culturel à l’initiative de A’Lean & Friends, qui a pour objectif principal d’ouvrir une fenêtre d’expression à des talents locaux peu ou pas du tout exposés. Pour le lancement de « Cité des Arts », nous découvrirons ce mercredi 12 octobre 2016 au BAO Café, le peintre HALIDOU qui évolue dans le street art. Pour tout savoir, continuez la lecture. 

source : A'Lean & Friends
source : A’Lean & Friends

« Cité des arts » en quelques mots

Comme indiqué en introduction, « Cité des Arts » est un événement socio-culturel, dont l’objectif principal est de mettre en lumière de purs talents, évoluant dans différentes disciplines artistiques : peinture, photographie, sculpture, arts plastiques, arts scéniques…

 

Sans prétendre être une galerie d’art, « Cité des arts » souhaite à travers une exposition, créer des opportunités de rencontres pour les artistes méconnus afin qu’ils puissent partager leur créativité avec un public et ainsi, augmenter leur côte sur le marché local et pourquoi pas international sur le long terme. Cet événement se tiendra tous les trois (3) mois au Bao Café, cet espace hybride qui fait vivre le quartier de Cocody, Cité des Arts.

Pour aller plus loin dans cet esprit, Eline Arnaud à travers A’Lean en collaboration avec quelques-uns de ses « Friends » : Morgane & Eric, Nunshack, Bricy, Hermann et Yoyolajolie du blog Jolieville, vous présenteront HALIDOU, le street artiste made in Babi, ce mercredi 12 octobre 2016 au Bao Café situé à Cocody, Cité des Arts

 

D’ailleurs, venons en au nom de l’événement : Cité des Arts.

Cette appellation revêt un caractère historique, consensuel et logique. En effet, le quartier de la Cité des Arts, tout comme les immeubles de la Riviera Golf, a été initialement construit pour accueillir les professeurs qui étaient très choyés par Félix Houphouët Boigny, Premier Président de la République de Côte d’Ivoire. En effet, celui que l’on appelle avec nostalgie, le père de la nation ivoirienne, plaçait en ces maitres de vie, la responsabilité de former une jeunesse ivoirienne brillante et éduquée.  Ce quartier avait donc vocation à être un espace paisible et de bien être.

J’ai récemment habité à la Rue des Sculpteurs non loin de la Rue des peintres et de celle des bijoutiers, car dans ce quartier chaque rue porte le nom d’un corps de métiers liés aux arts et à l’artisanat. Le quartier est vraiment bien organisé. Il abrite le Jardin des Arts, le terrain de foot des Arts et le terrain de basket des Arts. A proximité vous trouverez l’INSAAC, l’Institut National Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle. Cet institut regroupe quatre (4) écoles et deux (2) centres de formations :

  • L’École Nationale des Beaux Arts
  • L’École Nationale de Musique
  • L’École Nationale de Théâtre et de Danse
  • L’École de Formation à l’Action Culturelle
  • Le Centre de Formation Pédagogique pour les Arts et la Culture
  • Le Centre de Recherches sur les Arts et la Culture

Cocody Cité des Arts, abrite également en son sein, l’Ecole d’Architecture d’Abidjan et la Galerie Cecile Fakhoury.

Vous comprenez donc que la Cité des Arts soit le poumon culturel de la commune de Cocody. Ce n’est donc pas étonnant de réaliser que les autres espaces culturels tels que la Fondation Donwahi, la LouiSimone Guirandou Gallery et l’Institut Goethe se trouvent eux aussi, dans le cercle périphérique proche de la Cité des Arts.

Quelle belle idée de redonner vie à cette Cité des Arts, en proposant une activité culturelle, artistique et sociale en son sein.

source : A'Lean & Friends
source : A’Lean & Friends

Mais qui est Halidou ?

Né le 12 février 1988 à Abengourou en Côte d’Ivoire, Halidou OUANGRAOUA vit et travaille à Bingerville (Côte d’Ivoire).

Avec une technique bien à lui, Halidou s’exprime en utilisant des matériaux locaux tels que l’argile, les pigments naturels, des morceaux de bois taillés ; mais aussi des outils et techniques plus conventionnels comme le pinceau, l’acrylique, le pochoir, la bombe aérosol, le collage, etc. Dans ses toiles, l’artiste décrit la société africaine contemporaine, en quête identitaire quelque part entre modernisme et traditions, dans laquelle il évolue.

Il dénonce avec une singulière fermeté, les travers de son environnement de vie, mais toujours avec cette constante note d’espoir. Halidou se fait psychologue des temps modernes, et exorcise en couleur, des maux tels que le drame des enfants soldats, le racisme, la prostitution juvénile ou encore le chômage qui ghettoïse la jeunesse.

Halidou OUANGRAOUA est titulaire du Prix ABOUDIA de la révélation, décerné par l’Association Art Eburnéen 2015.

Maintenant que vous savez tout, prenez rendez-vous ce mercredi 12 octobre 2016 dès 19h00 au Bao Café, pour découvrir Halidou lors de l’événement intitulé « Cité des Arts ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s