Instant Chocolat sera le premier artisan chocolatier africain à participer au Salon du Chocolat

A la suite du vernissage de Instant Chocolat, durant lequel, les visiteurs ont été sensibilisés à la Campagne de Crowdfunding, Instant Chocolat a réussi son pari : obtenir 7000 euros de la communauté web afin de réaliser un rêve, celui de représenter la Côte d’Ivoire, terre de cacao, en qualité d’artisan chocolatier au prochain Salon du Chocolat.
Je vous propose une interview exclusive des porteurs du projet Instant Chocolat, que sont Axel Emmanuel, Mac Arthur et Yvan Patrick, afin d’une part de clarifier la notion de crowdfunding peut connue et exploitée en Afrique et surtout car je suis fière de savoir que de jeunes ivoiriens représenterons la Côte d’Ivoire et plus largement l’Afrique en qualité d’artisan chocolatier pour la première fois à un Salon de Chocolat. Je vous souhaite une bonne lecture. 

IMG_2043

Vous avez atteint un objectif avec la campagne de crowdfunding. Racontez nous comment cela s’est passé ? 

 

En effet, après 45 jours de collecte nous avons pu recueillir 7770 euros soit 111% de l’objectif final. En entamant la campagne, nous savions que la première cible capable de nous aider était notre entourage proche, frère, parents, amis etc . Nous avons donc premièrement investi notre communication dans le bouche à oreille. Notre objectif était d’informer la sphère des sympathisants de Instant Chocolat et les inciter à faire les dons. Bien vrai que cela ait eu un écho, nous étions loin de l’objectif final.
Nous avons donc entamé une phase de communication ouverte sur notre page facebook et dans notre réseau web, ce qui a suscité aussi un intérêt certains. Cependant le mode de financement participatif, crownfunding n’est pas encore connu par la communauté web ivoirienne. Ce fut le premier obstacle, il nous fallait expliquer le processus à chaque donateur. Apres quelques jours, il nous fallait redoubler d’efforts, nous avons donc opté pour l’ouverture d’une sous collecte au niveau local, nous avons lancé cette collecte pour faciliter la tâche aux donateurs. La, nous avons reçu des dons qui nous ont vraiment touché allant de 2000 FCFA à plus.

Malgré cela nous étions a peine à 35%, il nous restait environ trois (3) semaines. Nous avons encore boosté la campagne de communication, par l’intermédiaire des sites web d’informations notamment des interviews sur abidjan.net , dans la presse internationale avec buzzfeed, bbc world etc., avec des blogs partenaires comme Originvl que nous remercions particulièrement .

Après cette phase de communication, nous avons enregistré un bon dans les paiements des dons de l’extérieur.

Mais nous n’avions cependant pas encore atteint l’objectif, il nous fallait redoubler d’efforts. Nous avons alors eu l’idée d’organiser une expo-évènement : notre premier vernissage, que nous avons organisé en 10 jours chrono avant la clôture de la campagne. Nous attendions environ 120 personnes et avions prevu de faire un appel à don pour recueillir directement des fonds par la vente de nos produits. Grand fut notre enchantement de recevoir à ce vernissage plus de 450 personnes avec la visite « surprise » de Monsieur Maurice Bandama, Ministre de la Culture et de la Francophonie qui avait 2 ans auparavant remis la médaille de Vice Champion d’Afrique et celui de la Francophonie à notre artisan chocolatier.

La dernière ligne droite est passée tellement vite que nous ne saurions expliquer la provenance des fonds mais nous avons continué de taper à toutes les portes. Résultat des courses, ce 1er aout 2016 à 18h14 mn TU, dernier jour de la collecte, nous avons atteint 7770 euros.

IMG_2045-0

Quel est le sentiment qui vous envahit aujourd’hui ?

 

Aujourd’hui, nous comprenons ce que traduit la folie des hommes persévérants. Lorsque nous embrassions ce rêve de participer au Salon International du Chocolat de Paris, nous n’avions aucune idée du déroulement et des péripéties liés à une telle ambition. Aujourd’hui, nous sommes heureux d’avoir bousculer les opportunités et gardons à l’esprit que nous devons rester concentré sur l’objectif final : celui de participer à ce prestigieux salon.

 

Le Salon du Chocolat représente quoi pour votre structure ?

 

Le Salon du Chocolat est un prétexte pour énormément de choses à la fois. Nous pouvons dire déjà qu’un jour l’histoire retiendra que le premier chocolatier africain participant à ce salon au coté des plus prestigieuses Maison du chocolat fut Instant Chocolat. Ensuite, le salon est une opportunité d’affaires pour notre jeune équipe pleine de projets pour le cacao, et pour le chocolat ivoirien. Le salon est un marché immense de consommateurs de chocolat.

Pouvoir participer au salon est surtout pour nous un moyen inspirant que nous voulons communiquer à nos compatriotes. Aujourd’hui c’est le chocolat, demain cela peut être une autre valeur sûre ivoirienne à porter très haut.

Etre les premiers artisans chocolatiers ivoiriens et plus largement africains à participer au Salon du Chocolat est une fierté. Comment pensez vous tirer profit de ce statut ?

 

Nous sommes fiers de nous projeter dans le futur à travers cette initiative. Nous avons un message de motivation, un « Wake-up call » à faire passer à l’Afrique.

  • Le Salon du chocolat regroupe plus de 3000 journalistes:  nous avons là un coup médiatique à jouer pour démontrer davantage la valeur qui nous tient a cœur : Croire et bousculer les opportunités.
  • Le Salon est aussi la plate forme idéale pour démontrer que nous pouvons allier la gastronomie du chocolat avec la culture ivoirienne: nous allons au salon avec un symbole fort. Notre pièce phare qui est le MASQUE ZAOULI entièrement confectionnée artisanalement par Instant Chocolat et 100 % cacao de Côte d’Ivoire. Le Zaouli est entré dans le patrimoine de l’UNESCO et fut l’un des masques les plus appréciés par le Père Fondateur Felix Houphouët Boigny, premier Président de la République de Côte d’Ivoire.

13731615_1117944044945527_8746938532476896690_n

Quelle est la prochaine étape ?

 

Maintenant nous sommes dans une phase de communication commerciale pour engranger le maximum d’argent en vue de compléter la collecte de fonds pour participer au Salon du Chocolat car cette mission est estimée à 17000 euros. Nous avons un peu plus d’un mois pour faire la différence.

Par ailleurs, Instant Chocolat est en phase de digitaliser son système pour être encore plus efficace, nous envisageons de déployer des expositions/vernissages privés ainsi que des ateliers afin de partager notre savoir faire et faire découvrir nos créations culinaires à base de chocolat de Côte d’Ivoire.

Merci à Originvl pour son soutien et surtout pour l’occasion que ce site culturel nous donne de nous exprimer.

 

Pour tout savoir sur Instant Chocolat, relisez notre article de présentation en cliquant ICI et rendez vous sur la page Facebook en cliquant ICI.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s