Les ateliers réalisation de turban

Lors de la deuxième exposition vente Artisanat Africain à l’initiative de Afric Art et en collaboration avec le Bushman Café et le blog Originvl, deux ateliers de réalisation de turbans en pagne africain se sont tenus en vue de partager différentes techniques d’attachés de foulards. Tout un art ! 

@Originvl
@Originvl

 

Les ateliers de réalisation de turbans en pagne africain

Les ateliers de réalisation de turban ont été animés par deux bloggeuses qui portent fièrement le turban de façon quasi quotidienne. Il s’agit de Bénédicte et de Vokoi.

Le premier atelier qui s’est tenu à 12h15 animé par Bénédicte a été l’occasion d’apprendre à réaliser 4 (quatre) attachés de turbans en pagne africain. Il y avait des jeunes filles, de jeunes femmes, des dames et même un jeune homme. Et pour cause, pour ceux qui ne savent pas à l’origine le turban est un accessoire essentiellement porté par les hommes. 

Le second atelier a débuté à 16h00 animé par Vokoi qui a présenter 3 (trois) autres attachés de turbans en pagne africain. Nous avons également eu quelques notions sur les pagnes et tissus car je ne vous laisse pas savoir qu’il y a des différences notables à utiliser un pagne en wax, en kinté ou encore un n’zassa qui est un patchwork de différents morceaux de pagnes.

Ces deux ateliers ont permis aux participantes de découvrir un art pas toujours évidant et d’obtenir quelques conseils et astuces pour protéger leurs cheveux et sécuriser leur turban (c’est-à- dire s’assurer qu’ils soient bien attachés pour ne pas perdre leur coiffe dans la rue).

Voici quelques photos de l’atelier :

 

Les animatrices de cet atelier :

IMG_3446
@EtserKango

Bénédicte Mendy, Entrepreneure et Fondatrice de l’agence African Happy Hour et du blog portant le même nom qui sont dédiés aux vins et spiritueux.

Afro-optimiste, militante, le port du turban est une manière d’exprimer sa sensibilité mode tout en étant pratique. Lien vers le blog : http://www.africanhappyhour.com/fr/

 

IMG_3544
@EtserKango

Vokoi Aude-Tatiana Guédé, Jeune femme Entrepreneure, Ronde & Pétillante

  • Fondatrice – Chef à « Vokoi Food Factory » : Cuisine Afropolite conviviale – Découvrir les menus ici
  • Fondatrice – Coach du Blog : The Afro Curvy Doll : Cuisine / Coaching Grande Taille / Lifestyle Lien vers le blog : https://theafrocurvydoll.wordpress.com

Le port du turban, est une façon d’être soi, un moyen d’expression tout en ayant un coté fun et pratique.

 

A NOTER : Si vous souhaitez animer une soirée girly, un enterrement de vie de jeune fille ou tout simplement un atelier de réalisation de turban en pagne africain, sachez que Vokoi est disposée à vous faire des propositions adaptées à vos envies. 

Un peu d’histoire…

Le turban figure indéniablement parmi les coiffures intemporelles et universelles, toujours à la mode et quelle que soit la mode!

A l’origine porté par les indiens sikhs et les arabes, le turban est un couvre chef viril, masculin et volumineux, consistant en une longue bande de tissu fin en lin, en coton ou en soie, enroulée autour du crâne ou d’un chapeau. On le retrouve communément en Afrique et au Moyen-Orient sous différentes formes.

Puis, le turban traverse les frontières et les époques, et s’installe durablement dans la garde robe de la femme occidentale et orientale.

Les modes anglaise, américaine et allemande s’en emparent. En effet, le magazine de mode américain «Sears Catalog» de 1940 présente une gamme sublime de turbans, drapés, satinés, tressés, en soie, en velours, qui connaissent un franc succès. Elégant, glamour, sophistiqué, mais aussi pratique car très simple à poser, il devient un accessoire incontournable pour toute femme distinguée.

En France, le couturier Paul Poiret fasciné par l’Orient, associe le turban à ses créations, notamment au fameux «Harem pants», et pose ainsi les contours du look bohème-chic. Au cours des années 1930, les silhouettes féminines aux formes structurées assortissent leur look d’accessoires de tête, élégants et lumineux, parmi lesquels le turban tient encore la vedette et gagne en popularité.

Ainsi, c’est tout au long de l’histoire de la mode que le turban inspire la Haute Couture, et particulièrement les grands créateurs tels que Pierre Cardin, dès 1950, Yves Saint Laurent à partir de 1960, Azzedine Alaia et Jean-Paul Gautier depuis 1980, Prada en 2007…

Cependant cela n’a pas toujours été, car il fut encore une époque récente où le turban était perçu négativement notamment en Europe. Les femmes qui l’arboraient étaient stigmatisées socialement.

Mais aujourd’hui, le turban a repris ses lettres de noblesse et il s’affiche partout. Il est presque devenu celui d’une génération universelle fière de ses origines car il est intemporel et présent dans toutes les cultures qu’elles soient asiatiques, européennes, africaines ou orientales.

Plus qu’un accessoire de beauté, il est un véritable :

  • Art de vivre car le turban est devenu un objet du quotidien pour ne pas dire un accessoire pratique car portable en toute saison et à toute occasion. Par ailleurs, il est très versatile car par exemple, il peut se substituer aisément à un voile pour les femmes musulmanes ou encore pour protéger une coiffure de repos pour les plus coquettes.
  • Savoir faire car attaché un turban demande une maîtrise. En effet, si l’on analyse l’héritage culturel africain, il en existe de différents types. Celui qui a le plus la côte en ce moment est le « gele » signifiant « foulard » en yoruba, langue vernaculaire nigériane, et qui désigne le superbe attaché de foulard, porté lors de grandes occasions par les femmes nigérianes. Il est magnifique mais le réaliser nécessite une grande habilité et beaucoup de patience…
  • Savoir être car le turban est devenu en quelque sorte un outil d’estime de soi, d’émancipation et de valorisation de la femme et de la culture africaine notamment lorsqu’il est réalisé avec des pagnes et bazins africains.

Bien plus qu’une tendance, on peut se laisser aller à dire que le turban constitue aujourd’hui un art à part entier dont les codes et l’esthétique ne cessent d’évoluer…

Sources : savoiretpartage.com – wikipedia – Larousse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s