Salon International du Livre d’Abidjan (SILA 2016) : du 26 au 28 mai 2016

La 8ème édition du Salon International du Livre d’Abidjan (SILA 2016) se tiendra du 26 au 28 mai 2016 au Palais de la Culture de Treichville autour du thème «Le livre, lieu de mémoire et porte d’avenir». Cette édition sera également l’occasion de faire un hommage à l’écrivain centenaire ivoirien, Bernard Binlin Dadié, Premier lauréat du Prix James Torres Bodet de l’UNESCO.

source image : Le Monde Afrique
source image : Bernerd Dadié par Le Monde Afrique

 

Le 8ème édition du SILA 2016

Cette année la 8ème édition du Salon International du Livre d’Abidjan se tiendra du jeudi 26 mai au samedi 28 mai 2016 autour du thème «Le livre, lieu de mémoire et porte d’avenir».

Selon Anges Félix N’Dakpri, président de l’Association des Editeurs de Côte d’Ivoire (Assedi) et Commissaire Général du SILA 2016, cette 8ème édition a pour vocation première (i) de célébrer Bernard Binlin Dadié, l’homme centenaire des lettres africaines, premier lauréat du Prix James Torres Bodet (UNESCO); et (ii) d’alerter les acteurs du secteur et l’opinion publique sur les difficultés rencontrées dans la promotion de l’industrie du livre. On comprend donc que l’objectif du SILA 2016, à travers ces trois jours est bien de donner un coup d’accélérateur au fonctionnement de l’industrie du livre en Côte d’Ivoire.

 

Le SILA 2016 sera l’occasion de décerner des prix à des auteurs et des éditeurs

Au programme de cette édition une série de prix seront décernés aux auteurs mais aussi aux éditeurs. Il s’agit entre autres :

  • du Prix SILA du meilleur éditeur
  • du Prix National Bernard Dadié du Jeune Ecrivain
  • du Grand Prix National Bernard Dadié de la Littérature.

Chacun de ces prix sont dotés respectivement d’une enveloppe s’élevant à 1 million de FCFA, 500 000 FCFA et 1 million de FCFA.

Le Commissaire Général a indiqué que le Prix SILA du meilleur éditeur a été instauré pour valoriser les efforts consentis par les éditeurs pour l’édition des ouvrages. Les critères de sélection porteront donc essentiellement sur les aspects techniques des livres édités.

Le Prix Nationale Bernard Dadié du Jeune Ecrivain a été créé en 2014 par Ministère de la Culture et de la Francophonie de Côte d’Ivoire sous le nom de «Prix National du Jeune Ecrivain». Il a été rebaptisé «Prix National Bernard Dadié du Jeune Ecrivain» pour répondre à la promesse faite par le Ministre Maurice Kouakou Bandaman aux professionnels du livre à l’occasion du centenaire de l’illustre écrivain Bernard Dadié. Ce prix vise à susciter la création littéraire au plan national et à révéler de nouveaux talents dans le domaine de la littérature en récompensant un jeune écrivain ivoirien dont le talent littéraire, plein de promesses, mérite toutes les attentions.

 

Le Grand Prix National Bernard Dadié de la Littérature a également été crée en 2014 par le Ministère de la Culture et de la Francophonie de Côte d’Ivoire sous le nom de «Grand Prix National de Littérature» dans le cadre de sa politique de promotion du livre et de la lecture au plan national. Rebaptisé «Grand Prix National Bernard Dadié de Littérature» pour répondre à la promesse faite par le Ministre Maurice Kouakou Bandaman aux professionnels du livre à l’occasion du centenaire de l’illustre écrivain Bernard Dadié, il vise à susciter la création littéraire et à honorer les écrivains majeurs qui donnent sens et énergie aux Lettres nationales.

 

Un Salon dynamique et ouvert

source : Page Facebook de l'ASSEDI
source : Page Facebook de l’ASSEDI

Cette 8ème édition du SILA sera également le lieu où seront présentés différents ateliers et dédicaces organisés par des maisons d’éditions afin de permettre aux visiteurs de rencontrer les auteurs et surtout de comprendre comment fonctionne l’industrie du livre de façon générale et plus particulièrement de la Côte d’Ivoire.

Il faut ajouter que le Ministère de la Culture du Royaume du Maroc soutien la participation des éditeurs marocains au SILA dans le cadre de sa stratégie de soutien au secteur du livre, notamment dans le volet de la participation aux salons internationaux. Cela s’est traduit par la mise à disposition de stand, la prise en charge des frais de déplacement, d’hébergement et d’impression des maisons d’édition marocaines suivantes : La Croisée des Chemins et Yanbow Al kitab.

Nous pourrons également compter sur la présence de figure de proue de la littérature et de l’édition africaine comme Abdelkader Retnani, éditeur marocain depuis 36 ans et Colette Césaire spécialiste d’Aimé Césaire.

Le SILA 2016 sera sans aucun doute une des rencontres littéraires les plus attendues de l’année à Abidjan. Je vous invite donc à vous y rendre pour dénicher quelques perles rares et surtout pour vous délecter de livre qui vous permettront de comprendre votre histoire personnelle ou commune et surement d’avoir une autre vision sur votre avenir personnel ou commun car la lecture est un voyage dans le temps et le Livre reste un «lieu de mémoire et porte d’avenir».

Le Programme du SILA 2016 est disponible sur le Blog Rythmes d’Afrique, Racines.

Bonne Découverte! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s