Lumières d’Afriques : une exposition réunissant 54 artistes contemporains africains

Lumières d’Afriques est une exposition qui réunit les œuvres de 54 artistes contemporains africains et qui est à l’initiative de African Artists for Development (AAD) en coopération avec la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Fondation Donwahi pour cette première sur le continent Africain. L’exposition sera accessible du 27 avril au 6 juin 2016 à la Fondation Donwahi.

J’ai été informée par l’artiste guinéen Nu Barreto, qui représente son pays la Guinée et dont j’apprécie tout particulièrement le travail, de la tenue d’un Point Presse qui a eu lieu le 26 avril 2016 à la Fondation Donwahi en amont du Vernissage prévue le même jour dans la soirée.

IMG_9935

Lumières d’Afriques pour la première fois en Afrique

La Côte d’Ivoire a été choisie comme premier pays africain pour accueillir l’exposition Lumières d’Afriques qui est un projet artistique qui regroupe 54 artistes africains représentant chacun leur pays à travers une œuvre conçue à partir d’une même inspiration : « L’Afrique des Lumières ».

Ce sont donc des peintres, des plasticiens, des sculpteurs, des photographes qui ont transmis leurs visions, leurs regards, leurs espoirs de cette Afrique créatrice de valeurs et de richesses pour l’art contemporain. Ils sont 54 artistes réunis pour la première fois de l’histoire de l’art contemporain pour montrer cette Afrique des Arts. C’est en ce sens que ce projet est très novateur.

 

Lumières d’Afriques un thème aux multiples sens

Le thème de l’exposition Lumières d’Afriques a spécialement attiré mon attention pour différentes choses qui sont des interprétations personnelles que je vous expose ci-dessous en trois (3) points :

  1. Lumières d’Afriques, pour l’écriture. vous remarquerez que « Afrique » porte un « S ». Il me semble que l’on dit « l’Afrique » et « les Afriques » par conséquent le titre même est un appel à s’interroger sur cette Afrique riche à la fois de son unicité et de sa diversité ;
  2. Lumières d’Afriques, pour la Lumière comme source d’énergie et faire un rappel sur l’électricité puisque plus de six africains sur dix sont encore privés d’électricité ;
  3. Lumières d’Afriques, pour un « siècle des Lumières » africain ? Un parallélisme au génie créatif du Siècle des Lumières pour mettre en exergue le bouillon d’énergie et de créativité dont regorge l’Afrique des arts?

J’ai pu confirmer certaines de mes interprétations lors de la présentation de l’exposition par M. Jean-Michel Champault, contact presse de African Artists for Development (ADD) a indiqué la genèse du projet en remontant à l’origine de la création de l’organisation African Artists for Development (ADD).

En effet, créé en 2009 par Gervanne et Matthias Leridon pour répondre aux Objectifs du Millénaire pour le Développement définis par l’Organisation des Nations Unies (ONU), ADD est une organisation d’intérêt général qui soutient et promeut des projets de développement communautaires associant des créations d’artistes africains contemporains en Afrique. Grâce à leur approche originale, ils ont été primés la Clinton Global Initiative et sont devenus membre observateur du Conseil Économique et Social des Nations Unies.

L’exposition Lumières d’Afrique, quant à elle, a été présentée pour la première fois au Théâtre National de Chaillot à Paris en prélude à la COP 21, la conférence globale sur le climat, qui s’est tenue du

Pour cette première en Afrique, ADD et la Banque Africaine de Développement (BAD) ont mobilisé leurs partenaires que sont la Fondation Schneider Electric sous l’égide de la Fondation de France, le Groupe Orange, le Cabinet de Conseil en communication Tilder et la Fondation Donwahi pour faire vivre ce projet en Afrique.

L’implication de la BAD dans ce projet, dont le siège est à Abidjan, a pour objectif de faire reculer la pauvreté dans les pays membres régionaux en contribuant à leur développement économique durable et à leur progrès social avec notamment l’accès à l’électricité.
On comprend donc mieux le sens premier de l’exposition qui veut recentrer la problématique de l’accès à l’électricité en Afrique comme étant une liberté fondamentale de l’individu du XXIème siècle.

IMG_9944

 

Lumières d’Afriques, l’exposition

Cette exposition regroupe 54 artistes africains contemporains qui s’expriment sur le thème « Lumières d’Afriques ». Ce sont donc des œuvres diverses et variées avec des techniques complètements différentes. En effet, vous pourrez voir des œuvres photographiques, des peintures, des œuvres plastiques, des sculptures, des vidéos, des performances et des œuvres in situe qui invitent le visiteur à être acteur de l’œuvre. C’est vraiment un projet artiste très complet qui vous permettra de voir à quel point le continent africain est artistiquement riche.

Je vous invite vivement à vous rendre à la Fondation Donwahi pour admirer cette exposition qui sera accessible jusqu’au 6 juin 2016.

Les artistes

Parmi les 54 artistes seuls, 11 artistes ont pu faire le déplacement.
Il s’agit de Hervé Youmbi (Cameroun), Amy Sow (Mauritanie), Leslie Lumeh (Libéria), Abdoulaye Barry (Tchad) Steve Bandoma (République démocratique du Congo), Malala Andrialavidrazana (Madagascar), Amina Zoubir (Algérie), Nu Barreto (Guinée Bissau), Nyaba Ouedraogo (Burkina Faso), Paa Joe (Ghana) et Paul Sika (Côte d’Ivoire).

IMG_9946

Retrouver les échanges avec Nu Barreto et Paul Sika pour comprendre leur interprétation du thème à travers leurs œuvres.

Pour en savoir plus sur l’étendu de leurs talents, voici leurs biographies.

 

Facebook Site Lumières d’AfriquesSite ADD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s