G.G. Vickey

Aujourd’hui, je vais vous parler de G.G. Vickey, un grand artiste béninois qui a bercé mon enfance. Et oui, je remercie mes parents pour m’avoir imposés leur musique car ce sont des merveilles artistiques !

G.G. Vickey

Gustave Gbénou Vikey, dit G. G. Vikey, est un interprète et compositeur béninois, né en 1944 à Athiémé au Bénin et mort le 15 mai 2013 à Cotonou au Bénin. Son album le plus connu est G.G. Vikey – Le chantre de la négritude et sa guitare africaine. Un album qui a bercé mon enfance avec des titres tels que « Gentleman Vickey », « Vive les Mariés » « Je te revoie étoile », « La fête au village », « Votez Vickey », « Tout ou gbovi » ou encore « Jeannette ».

G.G. Vickey a commencé à se faire connaitre au Bénin dans les années 1960 et c’est avec son titre « Vive les mariés » sorti en 1969 qu’il obtient la consécration, titre pour lequel il reçoit en 2003 le prix du « Kunde d’or » des mains de la femme de l’ex Président du Burkina Faso, Blaise Compaoré. Et le 12 octobre 2012, G. G. Vikey reçoit l’ordre national du Bénin au grade de Commandeur. Malheureusement, cette étoile s’est éteinte le 15 mai 2013 à Abomey-Calavi des suites de maladies liées à sa vieillesse, et a été inhumé le 28 juin 2013 dans sa résidence.

Dans son pays natal, le Bénin, et plus largement en Afrique, G. G. Vickey est considéré par de nombreuses personnes comme un véritable précurseur de la musique africaine notamment pour la poésie dont est empreinte sa musique. Effectivement, certains critiques lui ont même décerné le titre de « meilleur poète béninois des années 60 ».

La Poésie et G.G. Vickey

Les chansons de G.G. Vickey m’ont toujours particulièrement intéressées comme celles de la plupart des chanteurs de sa génération. En effet, ces artistes n’étaient pas de simples « ambianceurs » comme ceux de la nouvelle génération. Par « ambianceurs », je désigne les artistes qui amusent la galerie avec des musiques d’ambiances. On pourrait dire que leur musique fonctionne comme les Tubes de l’été…

Les artistes de la catégorie de G. G. Vickey étaient des artistes complets. Ils jouaient souvent un voir plusieurs instruments de musique, ils chantaient, composaient et très souvent écrivaient eux même leur texte. Et ces textes étaient souvent des poèmes. Des mots associés en rimes, avec des métaphores et autres figures de styles. C’est donc un plaisir d’écouter ces chansons qui ressemblent à des comptines. Une de mes chansons préférées de G. G. Vickey est « Je te revoie étoile ». Je vous laisse découvrir en musique et en parole :

Je te revoie, Je te voie Etoile
Mais plus comme autrefois
Auparavant, je riais Etoile
Mais aujourd’hui, je pleure
Te souviens-tu de ces jeunes gens
Qui, la main dans la main
Te regardaient et te confiaient tout joyeux leur bonheur

Je te revoie Je te voie Etoile
Mais plus comme autrefois
Auparavant, je riais Etoile
Mais aujourd’hui, je pleure
On s’est promis en ta présence
De s’aimer pout toujours
Mais, seulement, vois-tu, Etoile
L’un de nous, a grandi

Je te revoie Je te voie Etoile
Mais plus comme autrefois
Auparavant, je riais Etoile
Mais aujourd’hui, je pleure
Pendant des jours
Pendant des mois
Je suis resté fidèle
Au souvenir de mon Amour
Ses baisers Ses caresses

Je te revoie Je te voie Etoile
Mais plus comme autrefois
Auparavant, je riais Etoile
Mais aujourd’hui, je pleure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s