LES GUYZAGN

Lors de la célébration des 1 an d’existence du Blog ORIGINVL, j’ai annoncé le partenariat que le Blog a engagé avec la Galerie Houkami Guyzagn. Ce partenariat coule de source car il s’agit d’une synergie des énergies en vue de promouvoir les arts et la culture en Côte d’Ivoire et à l’international.

C’est donc dans cette continuité que je porte à votre connaissance que la 6ème édition du Concours « Les Guyzagn » se déroulera du mercredi 9 décembre 2015 au 29 janvier 2016.

Guyzagn 2016 visuel 12m2_BAT

« Les Guyzagn » : l’édition 2016

« Les Guyzagn » est un Concours National de Peinture, de Sculpture et de Photographie initié et organisé par la Galerie Houkami Guyzagn qui dotera le gagnant du Grand Prix Guy Nairay. Cette manifestation biennale de reconnaissance et de célébration des valeurs artistiques est ouverte aux artistes professionnels et amateurs de 18 à 40 ans de Côte d’Ivoire ou d’ailleurs en les mettant en compétition sur une thématique.

Cette année la thème est le suivant : « L’art et notre richesse : le cacao ».

Pourquoi le cacao ? Si on se réfère à l’argumentaire, il est indiqué que : «  la culture du cacao comporte toute une série d’opérations distinctes qui vont de la plantation en zone forestière, aux différentes étapes de la transformation jusqu’au stade du produit fini avec au centre de l’activité, le travail humain ». Ainsi, le cacao peut être une source d’inspiration pour les plasticiens. « Ceci grâce aux innombrables agents graphiques et chromatiques que sous- tend la filière ».

L’objectif ici recherché par les organisateurs des Guyzagn 2016 est d’intégrer une réflexion d’ordre promotionnel du produit cacao, car pour mémoire, la Côte d’Ivoire est le 1er producteur mondial de cacao avec 40% de la production mondiale.

L’idée de ce concours est donc d’impliqué l’ivoirien dans la promotion de cette richesse nationale de premier plan. En effet, comme les organisateurs l’expliquent : « Un produit d’un apport capital pour la Côte d’Ivoire dont la promotion ne doit pas être seulement l’apanage des seules structures qui en font la promotion, ou des grandes firmes de production du produit fini. Il doit être aussi un rôle dévolu à l’ivoirien lambda partout où il se trouve. Le résultat escompté est celui d’associer le produit Cacao à la Côte d’Ivoire tout comme la culture de la vigne fait penser à la France et celle du riz à la Chine etc. ». Il s’agit donc d’utiliser la capacité de séduction de l’art pour mettre en valeur le cacao et par conséquent la Côte d’Ivoire.

 

L’origine de ce Concours

C’est en vue de palier le manque d’espaces de visibilité et de mise en valeur des productions des artistes tels que les musées d’art contemporain, les centres, les galeries, ou les espaces nationaux d’art contemporain que ce concours à vue le jour.

En effet, de nombreux jeunes plasticiens talentueux issus notamment de l’Ecole Nationale des Beaux Arts d’Abidjan (ENBA) ont des difficultés à se faire connaître faute de pouvoir montrer leurs travaux dans des espaces publics. De plus, les galeries privées sont quelque peu réticentes quant à l’idée d’exposer des artistes plasticiens inconnus du grand public.

Le Concours « Les Guyzagns » est donc une opportunité réelle pour les jeunes artistes plasticiens de se faire connaître à un large public et se veut surtout être une plateforme d’expression et de révélation.

11052418_909009769193367_5559435952292902736_o

La première édition de ce concours biennale et nationale des arts visuels a eu lieue en 2001.

Ce concours dénommé les Guyzagn est doté d’un prix, appelé le Grand Prix Guy Nairay d’une valeur d’un million de francs CFA. Trois disciplines des arts visuels sont en compétitions au cours de cette biennale. Il s’agit de la peinture, de la sculpture et de la photographie dotés respectivement du prix Michel KODJOa(*) du meilleur peintre, du prix Christian LATTIERb(*) du meilleur sculpteur et du prix Bene HOANEc(*) du meilleur photographe. Le vainqueur du Grand Prix Guy NAIRAYd(*) est le meilleur d’entre les trois proclamé par le jury VIP.

* a Michel KODJO est le premier peintre ivoirien. Sa première exposition individuelle date de 1958. KODJO vit et travail à Grand Bassam.
* b Christian LATTIER est le tout premier plasticien ivoirien.
* c Bene HOANE est considéré comme le premier photographe d'art en Côte d'Ivoire
* d Guy NAIRAY : À l'indépendance de la Côte d'Ivoire en 1960, il est nommé Directeur de Cabinet de SEM. Félix Houphouët-Boigny. Il restera à ce poste jusqu'à la mort du Vieux en décembre 1993.

 

L’innovation de l’édition 2016

Pour cette 6ème édition l’innovation la plus remarquable sera la participation de 2 photographes, 2 peintres, et 2 sculpteurs en provenance du Burkina Faso. Ceci dans le but de faire se rencontrer les jeunes plasticiens de la sous-région. Cette opération d’intégration des jeunes de la sous-région s’étendra au fil des éditions à tous les pays membres de la CEDEAO. Ces artistes seront intégrés au concours à partir de l’étape de la performance et postuleront pour le prix d’intégration sous régional doté d’un montant de 500.000frs, d’un trophée, et d’un diplôme de participation.

Alors jeunes artistes plasticiens, sculpteurs et photographes talentueux, êtes vous prêts à tenter votre chance ?

Laissez vous tenter !!

12322541_909009019193442_1161370709869001298_o

La Galerie Houkami Guyzagn – Les organisateurs

La Galerie Houkami Guyzagn est une structure de promotion des jeunes artistes plasticiens et de diffusion des œuvres d’art qui a vue le jour au mois de juillet 2001 sur l’initiative de M. Thierry DIA, ingénieur informaticien à la BCC. En effet, la naissance de cette structure découle d’un déclic. Jeune amateur d’art, il découvre la situation peu reluisante des jeunes artistes plasticiens sortis de l’ENAB de l’INSAAC avec le DESA/AP (niveau BAC+4). C’était au cours d’une exposition de groupe organisée par un groupe de jeunes plasticiens à SOCOCE aux II Plateaux. Il découvre avec stupéfaction que des œuvres d’art, pourtant de belle facture sont vendues à vils prix. Face à cette situation qui dévalorise l’art, il s’engage alors à relever le défi. Ainsi, il s’entoure des jeunes aussi passionnés d’art que lui pour lancer l’aventure Houkami.

Je ne vous en dit pas plus car je vous réserve un article un peu plus complet sur la Galerie. En attendant tous à vos outils pour participer à ce concours !

2 comments on “LES GUYZAGN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s