Mode « Ethnique » : concept controversé !

La mode « Ethnique » est un mot à la mode que j’ai du mal à apprécier car je le trouve sans sens. Pourquoi définir une mode libérée, colorée, métissée de mode « Ethnique »? Pour remédier à cette incompréhension, une leçon de sémantique s’impose. En effet, qui dit « Ethnique » dit « Ethnie » et tous les synonymes et termes qui en découlent. Le décor étant planté, nous pouvons lever le voile !

Ethnie 

Étymologie : Terme apparu en 1896 dans la langue française, il dérive de l’un des quatre termes qui, en grec ancien, servaient à désigner les groupes humains : γένος / genos signifiant « famille, clan, tribu », λάος / laos signifiant « peuple assemblé, foule », δῆμος / dêmos signifiant « peuple du lieu, citoyens » et ἔθνος / éthnos signifiant « gens de même origine ».

Selon l’encyclopédie universalis : Une Ethnie est l’ensemble d’individus unis dans une communauté de langage et de culture et dont les structures économiques et sociales sont proches.

Selon le Larousse : C’est un groupement humain qui possède une structure familiale, économique et sociale homogène, et dont l’unité repose sur une communauté de langue, de culture et de conscience de groupe.

On peut donc plus simplement dire qu’une ethnie ou un groupe ethnique est un groupe social de personnes s’identifiant entre elles sur la base d’un patrimoine commun qui peut être la culture, l’histoire, l’ascendance, l’origine géographique, la langue ou le dialecte ; la religion, la cuisine, l’habillement, l’idéologie, la religion, l’apparence physique, le style, etc.

source : media.paperblog.fr

Mode ethnique VS Style ethnique

La tendance étant le retour aux sources, le besoin d’exotisme, de couleur, de chaleur… probablement pour rompre avec la morosité économique qui foudroie le monde occidental, les grands stylistes et designers de mode ont eu la charmante idée de créer la mode et le style ethnique. Mais quelle est la nuance entre les deux ?

Le style ethnique est un style que l’on peut retrouver chez toutes les marques. En effet, c’est l’ensemble des caractéristiques vestimentaire d’un groupe de personnes qui intégreront des accessoires, matières, tissus, bijoux, sacs, formes qui seront représentatifs de groupes ethniques dit minoritaires dans le jargon de la mode à savoir asiatique, maya, indien, africain… ainsi chaque groupe ethnique définira sa mode.

La mode ethnique s’attache au procédé de fabrication. En effet, il s’agit de l’utilisation des savoir faire, des techniques de fabrication et des matériaux et matières qui proviennent des quatre coins du monde. Par exemple, on utilisera du coton bio, de la laine vierge, du lin naturel et les procédés de fabrication seront artisanaux. On parlera de bijoux en bois assemblés à la main, de gilet brodé à la main, de sacs en cuir ou en chanvre, etc. L’objectif étant de concevoir des vêtements et accessoires uniques et originaux, d’une qualité exceptionnelle et conçus pour durer dans le temps.

source : lookatmode.files.wordpress.com

Mais pourquoi ce terme ethnique ?

L’on voit à travers cette définition que la tendance ethnique est un réel flou artistique. Une espèce de « fourre tout » où l’on minimise, selon moi, l’art, l’artisanat et la culture de nombreux groupes ethniques. Je ne peux pas me résoudre à savoir que l’on met dans le même sac les cultures asiatique, indienne (d’Amérique), africaine, maya et autres car elles sont très différentes. Il est important de séparer les choses. Ces différents groupes ethniques n’ont pas attendu les magnas de la mode pour avoir un style vestimentaire qui leur est propre. Mais confondre leur diversité et leur particularité au sein d’une formule peu flatteuse et bien dommageable. En effet, il est fort de constater que le marché offre «à boire et à manger». Il ne suffit pas de prendre un bout de tissu, de le couper dans une forme atypique ou originale, de revisiter un boubou ou un bazin, de teindre en trois (3) couleurs un sarouel ou poncho, de faire des bijoux avec des matériaux en bois de palissandre et de faire une photo du résultat dans un décor des plus exotiques pour créer un vêtement ethnique. Il ne suffit pas non plus de venir revendiquer ou s’approprier une culture d’un groupe pour décider qu’il s’agit de la mode ethnique. En somme, il faut exploiter une caractéristique culturelle d’un groupe ethnique pour la revisiter. Vous comprenez donc à ce stade de mes propos mon refus d’accepter ce terme de mode ethnique.

Vers une appropriation de l’environnement

Pour moi, les créateurs de mode notamment africains ne doivent pas se limiter à cette tendance qui finalement n’a aucun sens car elle ne respecte pas les idéaux initialement définis. Les futurs créateurs africains de tendance doivent s’évertuer à créer leur propre style et ainsi créer des marques africaines avant-gardistes et intemporelles dans lesquelles toutes les catégories sociales peuvent aisément se reconnaître. Cela ne signifie pas d’utiliser à tout prix le pagne comme étendard de la culture africaine. Cela signifie d’avoir un état d’esprit neuf, une vision avant-gardiste qui implique la prise en compte de toutes les étapes de la vie du produit final dans un concept pensé par des africains pour le reste du monde. Et j’ai envie de dire que des marques de ce type existent. Je pourrais citer la marque de vêtement Pelebe, la marque de bijoux Ohiri et des stylistes tels que Elie Kuamé, etc. Des exemples qui ne sont pas ethniques mais qui représentent l’avenir de la mode africaine car les créateurs ont comme dictat : le côté épuré, moderne et urbain, le minimalisme, la sobriété en somme l’élégance.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s